Culture-Ciné: Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh

Dans les années 1960 Stephen Hawking, brillant élève en cosmologie (étude de l’origine, la structure et l’évolution de l’univers)est en passe de finir son doctorat à l’université de Cambridge afin de mettre en  lumière une théorie, un questionnement  sur le phénomène qu’est : le temps.

Dans les couloirs de l’université, il fait connaissance avec une charmante jeune femme, Jane Wilde étudiante en lettre dont il tombe follement amoureux, leur histoire prend un départ quelque peu hors du commun; au fur et à mesure Stephen est ralenti par un problème physique qui n’est pas des moindres, une dystrophie neuromusculaire ou maladie de Charcot qui freine ses envies de résolutions d’équation et d’interprétations mathématiques sur le temps.

Cet homme va être petit à petit amenuisé par la perte progressive de ses fonctions motrices: les mains, les jambes et peu à peu la parole. Jane déterminée et courageuse va l’épauler tout au long de sa vie dans la joie comme dans la maladie; afin qu’il réalise son rêve, sa découverte et ses recherches: l’espace et le temps ont eu un commencement: le Big bang et une fin: les trous noirs.

Un film très intéressant, pleins d’émotions, réaliste, de belles images,le réalisateur James Marsh met en scène ce biopic  avec brio, Eddie Redmayne  interprète à merveille ce personnage qui a marqué notre histoire dans les sphères  de la physique et de la mécanique quantique.

Amoureux des histoires vrai allez dont voir ce chef d’oeuvre, sorti en salle depuis le 21 janvier.

En attendant regardez un petit extrait et rendez vous au ciné!

Bon ciné 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *